Stage de la Toussaint 2013
Benjamins 2 / Minimes / Cadets

Tousaint 2013 - groupe

Les élèves : Baptiste, Johnny, Allan, Quentin, Sébastien Ch., Sébastien Jau., Sébastien Ju., Gabriel, Louis, Clara, Aubin, Thomas R., Clément D., Florian, Kévan, Hugo, Clément R. et Thomas A. (cités de gauche à droite).

Les professeurs : Benoît Jaillard et Roland Lefèvre 

Lundi 21 octobre 2013

Cette année, direction la base de loisirs de Cergy Pontoise pour la deuxième fois consécutive.

Rendez-vous est donné à 8h45 au dojo pour un départ prévu à 9h15 mais effectif à 9h30-9h40. Le bus de la mairie a toujours une soute trop petite pour prendre tous nos bagages, alors quelques uns sont rangés sur les fauteuils.

Même point de départ, même lieu d'arrivée, mais itinéraire différent ! Cette fois, le chauffeur suit les indications du tout nouveau GPS spécial poids lourd qui calcule le trajet en tenant compte des ponts et autres éléments.

Arrivée au centre d'hébergement à 11h, et en marche avant (!) plutôt qu'une marche arrière au millimètre près l'an dernier.

On prend possession des chambres, ce sont les mêmes que l'an passé : même étage, même état (pas très fraîches), bouton de chasse d'eau en option, radiateur à refixer, rideau approximatif, cintre inexistant… mais bon, pour l'essentiel, on s'y repose bien !

11h45 : c'est l'heure du pique-nique sous le soleil. Tout le monde a apporté son repas, même Sébastien Charade ;)

13h : déjà l'heure de la première activité, rafraîchissante, toujours sous le soleil, et la plus fun du stage : le rafting !

Le rendez-vous était au départ du stade des eaux vives comme l'avait suggérer Quentin aux professeurs qui ne l'ont pas écouté, et ont préféré se rendre à l'accueil général des activités sportives qui n'était guère loin et valait le détour car l'hôtesse d'accueil était agréable.

Une fois au stade des eaux vives, on enfile la combinaison intégrale, le casque et le gilet de flottaison. Rien d'inutile pour nous tenir au chaud, éviter les coups de rames, et nous aider à flotter en cas de d'éjection du raft.

L'ex-équipe de voile du capitaine Barbosa, recomposée avec de nouveaux équipiers, a encore gagnée la course. Pour les photos du raft, merci à Allan.

15h : retour au centre d'hébergement, on avale le goûter, encore au soleil.

16h : départ vers le dojo de Neuville-sur-Oise, situé à 25 min de marche, pour la première séance de judo.

16h30 : Babette, la femme de Robert, tout aussi accueillante que lui, nous ouvre les portes du dojo. Ce dernier est toujours impeccable.

Et c'est parti pour 1h45 de judo : séance dynamique avec Taïso, Uchi Komi, Tate debout à 3 tours de 4 fois une minute, Nage Komi sur tapis de chutes. Pour les deux derniers exercices nous avons fait deux groupes : légers, et lourds/ceintures foncées.

Retour au calme par un travail de Shime Waza (terme japonais qui signifie technique de strangulation).

18h40 : on prend la douche au dojo et on rentre à pied.

19h15 : arrivée à la cantine qui est déjà complète. On attend un peu que de la place se libère. On commence à manger, les professeurs préviennent les personnes qui servent le plat principal que nos élèves voudront du rabe si cela est possible. Pas besoin d'avertir les élèves, ils sont déjà là avec leurs assiettes pour en réclamer !

20h : la première veillée jeux s'organise dans une salle de réunion au rez-de-chaussée du bâtiment où se trouvent nos chambres. On joue en petits groupes à jungle speed, dessiné c'est gagné spécial personnage de dessins animés, puissance 4, et mikado.

21h45 : fin de la veillée, on range les tables et les chaises et tout le monde monte dans sa chambre se préparer pour dormir.

22h : extinction des feux.

22h10 : les profs font la tournée de vérification : plus un bruit.

 

Tousaint 2013 - Cergy

 

Mardi 22 octobre 2013

6h30 : réveil un peu matinal pour le désormais traditionnel footing, sous un ciel étoilé et éclairé par la lune.

Départ en petite foulée pour réveiller les machines, surtout la plus grande : en effet, Benoît a les jambes un peu raides, mais une fois déverrouillées, plus personne ne le rattrapera (Iron man is back). On fait 10 tours autour de l'allée de rondin de bois, avec une partie en accélération à fond (travail en fractionné).

7h30 : l'heure du petit déjeuner qui est le bien venu.

8h30-10h30 : temps libre pour reposer les élèves mentalement et physiquement. Chacun s'occupe dans les chambres, plus ou moins calmement. Nous avons réveillé nos voisins de l'étage inférieur, semble-t-il, mais il était « tard » pour nous qui étions levés depuis plus de 2h déjà !

10h30-11h30 : séance d'ultimate (jeu de freesbee collectif). Tout d'abord échauffement et révision technique puis un match à l'issue indécise. Vainqueur les sans maillot grâce au but en or ! Pour les photos de la partie, merci Thomas et Sébastien Junier.

11h45 : rendez-vous à la cantine. Entrée effective dans la salle à 12h10. La faute au four, dixit la cantinière.

Comme d'habitude, à la fin du repas, il n'y a presque plus rien dans les assiettes, même si les rations sont correctes, les estomacs de nos judokas, sont, eux, plus que corrects !

13h : course d'orientation (CO).

Première phase : quiz alliant adresse (lancé de freesbee) et réflexion intellectuelle (lecture d'une carte de CO) pour gagner du temps bonus : 30 sec par bonne réponse.

Deuxième phase : 50 min à 1h de course en étoile puis papillon à la recherche des balises.

Tous se donnent à fond. Les premiers vont très vites : Johnny, Allan et Clément R. (qui se fera porter 2 fois à dos de partenaire, mais c'est le plus jeune du groupe de stagiaire) trouvent 12 balises en 47 min. Les deuxièmes : les profs et Clara font de même en 50 min. Après on a oublié qui étaient les suivants, sauf les derniers : Quentin et ses anti-coéquipiers d'une course, Sébastien C. et Baptiste  ;)

15h-16h : pause goûter bien appréciée et à l'abri de la pluie qui est apparue.

16h00-16h30 : marche vers le dojo, au sec. On a de la chance, et ce sera comme cela jusqu'au bout du stage.

16h45-18h30 : deuxième séance de judo : Taïso, Tate au sol puis Nage Komi et retour au calme avec une initiation au Nage No Kata. On finit au vestiaire en prenant une douche avant de rentrer.

19h30 : arrivée à la cantine. Ce soir, problème de salade, on attend un peu : ce n'était pas la journée de la cantinière.

20h30 : début de la deuxième veillée, mais sans Johny aspiré par son lit, qui ne le lâchera pas jusqu'au lendemain matin. Son sommeil a été à la hauteur de son engagement pendant les activités sportives : très profond !

Un grand « dessiné c'est gagné » s'engage sur le thème, bien trouvé par Roland, des métiers. Quand Benoît se présente au tableau, on assiste à grand moment. La salle se tait pour écouter celui qui rit tout seul de ses propres dessins ! Véridique. Un autre grand moment quand il se prend même à mimer et imiter le personnage de Buzz l'éclair : « Vers l'infini, et au-delààà ! ».

La soirée continue en petits groupes éparpillés avec différents jeux.

22h : on remonte dans les chambres.

22h30 : on entend les mouches voler.

 

Mercredi 23 octobre 2013

8h10 : réveil pas matinal. « C'est cool ! » disent les profs.

Direction le p'tit déj pour prendre des forces pour la dernière journée du stage.

08h50-09h50 : on range et on quitte nos chambres.

10h-12h : VTT

Première phase technique pour s'assurer que tout le monde est à l'aise.

Deuxième phase pour développer la condition physique, le mental et l'esprit de corps des élèves, et aussi pour faire « plaisir » aux profs, on fait une course en boucle avec une belle montée, où plus d'un, voire tous – y compris Benoît, mais pas Roland (avec l'avantage de la légèreté) – poseront le pied par terre.

Là encore l'engagement de tout le monde est total. C'est une constante tout au long de ce stage. Bravo à tous !

Troisième phase, balade à travers la forêt et les équipements de la base ; nos guibolles récupèrent.

12h15-13h : dernier repas, dehors, à la terrasse, sous la pergola. Rien que ça ! En fin de mois d'octobre en région parisienne... Bon par contre, au menu de ce déjeuner, c'était du requin. Les élèves ne l'ont su qu'à la fin du repas ☺

13h-14h30 : jeux libres sur la pelouse sous un soleil presque de plomb.

Certains font du freesbee pendant que d'autres jouent au foot. Des enfants d'autres groupes viennent se joindre à nous pour jouer aussi.

14h45 : c'est le dernier goûter. C'est aussi l'avant-dernière épreuve, celle qui demande le plus de souffle, pour l'un des élèves : Clément Ratier, qui a soufflé les bougies de son gâteau d'anniversaire surprise, accompagné par les chœurs des autres élèves qui poussent la chansonnette « Joyeux anniversaire… ♫♪♪♫♪ » et lui remette une carte signées par tous.

15h : on remet les bagages dans la mini-soute du car et on quitte la base de loisirs, direction le dojo d'Igny pour la dernière séance de judo.

16h : arrivée au dojo. La séance est moins physique et plus technique que les précédentes. Travail au sol avec Tori sur le dos, O-Uchi Gari avec déplacement en cercle, et retour au calme par un mondo.

Tousaint 2013 - modo

Le mondo est un moment d'échanges et de réflexion à voix haute. Nous avons fait un retour sur le déroulement du stage avec les élèves. Finalement, cela s'est apparenté à une forme d'évaluation avec suggestion d'améliorations pour les prochaines fois. C'était intéressant.

Voici mes notes brutes avec les remarques des élèves => et réponses/propositions des profs

  • chambres bof => tout à fait d'accord,
  • rafting super, mais dommage de l'avoir fait au début => pas le choix sur le planning,
  • VTT : +/- bien que l'an passé selon les élèves => sans commentaire,
  • manque temps libre dans les chambres le lundi => c'était volontaire car journée « courte » avec veillée le soir de tout façon,
  • a manqué de sports collectifs => on prend note,
  • aurait aimé avoir les menus avant => ha bon ! Sans importance, il faut manger de tout pour être en forme,
  • plus de sports fun => oui nous aussi on aime ça, mais à la base de Cergy tout est payant donc pas forcément possible pour maintenir le stage à un prix raisonnable,
  • la voile de l'an dernier était bien => c'est vrai, mais on a préféré changer cette année car pour la voile il y a toujours le risque qu'il manque le vent,
  • pas assez mélanger dans les combats => c'est vrai, on en prend note, on a voulu faire des exercices en Tate par groupes homogènes, mais a posteriori on est d'accord pour plus mélanger les élèves car cela permettra de participer à l'un des principaux objectifs du stage qui est la cohésion inter-cours.

18h : les élèves concluent le stage en prenant la douche aux vestiaires, et les parents arrivent progressivement pour les récupérer.

On échange quelques mots, tout le monde à l'air ravi. Stage réussi. A recommencer l'année prochaine !

Roland (rédacteur) et Benoît (co-auteur).

 

Quelques photos :

© Judo Club d'Igny - 28/11/2013
Retrouvez l'actualité du club sur Judo Club Igny sur Facebook
© Judo Club Igny - 2018