Les bénévoles

Le "BÉNÉVOLE", du latin "ACTIVUS BENEVOLUS", est un mammifère bipède qu'on rencontre surtout dans les associations où il peut se réunir avec ses congénères. La troupe se rassemble à un signal appelé "convocation".

On les trouve aussi en petits groupes en divers endroits, souvent tard le soir, l'œil hagard, les cheveux en bataille et le teint blafard, discutant sur la meilleure façon d'animer une manifestation ou de faire des recettes supplémentaires pour boucler un budget.

Le téléphone est un appareil qui est beaucoup utilisé par le "BÉNÉVOLE" et qui lui prend beaucoup de son temps. Mais cet instrument lui permet aussi de régler les petits problèmes qui se posent au jour le jour.

Les ennemis héréditaires de "l'ACTIVUS BENEVOLUS" sont le "YAKA" et le "FAUQUON": des noms populaires dont les origines n'ont pu être déterminées à ce jour. Ce sont, eux aussi, des mammifères bipèdes mais qui ne s’investissent jamais, mais critiquent toujours et ils ne se servent pas de leurs mains qui sont en permanence dans leurs poches. Bien que le "FAUQUON" ait une connotation de participation, le jour « J », il ne faut surtout pas les solliciter, ils auront toujours quelque chose d’autre à faire.

Ils se caractérisent surtout par leur cerveau très petit qui ne leur permet de connaître que quelques mots dont "y a qu'à" et "faut qu'on" ce qui explique leur nom.

Les "YAKA" sont virulents surtout en groupe, au milieu des "YZAVEKA" et des "YFALET-KILL", bien abrités dans la cité anonyme. Ils attendent le moment où "l'ACTIVUS BENEVOLUS" fera une erreur ou un oubli, pour bondir et lancer leur venin qui atteindra leur adversaire et provoquera aussitôt une maladie très grave qu'on nomme "découragement".

Les premiers symptômes de cette implacable maladie sont visibles rapidement : absence de plus en plus fréquente aux réunions, intérêt croissant pour son jardin, sourire attendri devant une canne à pêche et attrait de plus en plus vif qu’exercent un bon fauteuil et la télévision sur le sujet atteint.

Les "BÉNÉVOLES" décimés par le découragement risquent de disparaître et il n'est pas impossible que, dans quelques années, on en rencontre uniquement dans les zoos, où comme tous ces malheureux animaux enfermés, et compte tenu de leur âge, ils n'arriveront plus à se reproduire.

Les "YAKA" et "FAUQUON", avec leurs petits cerveaux et leurs grandes bouches, échauffés par les "YZAVEKA" et les "YFALET-KILL", viendront leur lancer des cacahuètes pour tromper l'ennui. Ils se rappelleront avec nostalgie du passé pas si lointain où le "BÉNÉVOLE" abondait et où il abattait un travail énorme. On pouvait alors le traquer sans contrainte.

Persuadée que, parmi NOUS, ne circulent pas ces animaux exotiques que sont le "YAKA" et le "FAUQUON", nos "BÉNÉVOLES" pourront œuvrer à leur aise et sans crainte d'attraper la terrible maladie du découragement.
Un danger pourtant se précise, la raréfaction du Bénévolat.

Toutes les personnes représentant nos associations font parties des "ACTIVUS BENEVOLUS" qui donnent sans compter leur temps et leur argent pour le bien du monde associatif. Elles n’attendent pas des autres une reconnaissance sans limite, mais seulement de temps en temps, un geste de sympathie, une main tendue, une parole sincère qui réconforte, un sourire, qui sont des richesses sans pareilles.

Alors encouragez les "BÉNÉVOLES" et, mieux encore, venez les rejoindre pour traquer le "YAKA" et le "FAUQUON".

IL N'EST JAMAIS TROP TARD !

Retrouvez l'actualité du club sur Judo Club Igny sur Facebook Judo Club Igny sur Facebook

Contact

Judo Club d'Igny
gymnase Guéric Kervadec
dojo Jean-Luc Rougé
rue de Lövenich
91430 IGNY

Président : Sébastien Da Silva
contact@judo-igny.fr
Contactez nous

© Judo Club Igny - 2021